Loading color scheme

Les extravagantes amendes C02 qui menacent les constructeurs automobiles

Si les marques ne respectent pas les émissions de C02 selon un schéma kafkaïen, elles s'exposent en 2020 à des pénalités annuelles de 500 millions d'euros au minimum.

C'est très exactement ce que redoutent les constructeurs d'automobiles, soumis au diktat de fonctionnaires européens qui demandent l'impossible en termes de réduction de la pollution. Aucune autre industrie n'est actuellement soumise à un tel défi, celui-là même sur lequel Donald Trump s'est assis avec la morgue qu'on lui connaît. Mais la règle n'étant pas la même de ce côté-ci de l'Atlantique, les constructeurs automobiles européens ou asiatiques se préparent à des amendes colossales.

 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales